Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche ?

Docteur Gaël Poirée

Le principe de la prothèse de hanche a débuté au XIX è siècle en raison de l’enraidissement des articulations en position vicieuse en raison des infections (tuberculose) ou des fractures non opérées. La première interposition fut une pièce de bois en 1840. Puis il y eut de l’ivoire en 1890 et bien d’autres matériaux.

Les premières prothèses de hanche ont été implantées dans les années 30 par Smith Petersen. Initialement seule la tête fémorale était remplacée (cupule en verre en 1923, puis en Viscaloïde,  puis en Pyrex, en Bakelite et enfin en Vitallium ) ; rapidement on s’est rendu compte qu’il fallait remplacer la tête fémorale et le cotyle (partie du bassin dans laquelle s’articule la tête fémorale).

Les prothèses de hanche ont ensuite beaucoup évolué jusqu’à nos jours, tant dans la forme, le couple de frottement, les matériaux et le mode de fixation (avec puis sans ciment).

Qu'est ce qu'une prothèse totale de hanche ?

La prothèse est constituée d’une tige fémorale ( en alliage de titane ) qui supporte la tête fémorale ( en céramique ou en métal ) qui s’articule avec la pièce cotyloïdienne (en céramique ou en polyéthylène).

Les prothèses modernes ne sont plus cimentées mais l’os repousse dans la prothèse (ostéointégration) afin de constituer un “ciment biologique“.

Quels résultats attendre d’une prothèse de hanche?

90 à 95% de bons et très bons résultats.